lundi 30 novembre 2015

Critique Livre n°17 : Bleu Saphir de Kerstin Gier

Salut la Compagnie !

J'ai décidé de rester un peu dans les romans Young Adult en ce moment. Je me suis penchée sur le deuxième tome de la trilogie des Gemmes : Bleu Saphir de Kerstin Gier.

Le résumé :
Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d'abord elle n'en voyait qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu'au jour où Gwendolyn comprit : elle n'était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d'autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu'elle voudrait, elle, c'est que son (beau) Gideon l'embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Mon avis :
Le roman reprend à l'endroit exact où le premier tome, Rouge Rubis (la critique est par ici :) ), s'était arrêté, à savoir dans une église de Belgravia. Les aventures de Gwendolyn lui font découvrir un peu plus encore les tréfonds et les secrets des Veilleurs du Temple. Elle cherche définitivement des réponses à ses questions. On cherche avec elle. On espère, on est surpris, on tremble parfois.
Ce nouveau livre voit l'apparition de deux nouveaux personnages. Un nouveau De Villiers en la personne de Raphaël Bertelin, petit frère du bien nommé Gideon, et surtout Xemerius, petit démon du temps des cathédrales et un peu trublion que seule Gwen peut voir du fait de ses pouvoirs. On découvre aussi Lord Lucas Montrose dans sa jeunesse, le grand-père de Gwen et Charlotte au temps où il était tout jeune initié au sein des Veilleurs. J'aime beaucoup le paradoxe entre sa volonté de découvrir sa petite-fille et le fait qu’il ne veuille pas trop en savoir pour ne pas perturber le futur.
Parmi les personnages, vous l'avez compris, j'ai aimé retrouver Gwen. Dans ce  nouveau livre, j'ai une nouvelle fois adoré parcourir ses tribulations et ses réflexions personnelles. Au fond, c'est une ado comme les autres, avec certaines préoccupations de son âge, ... comme sa relation avec Gideon. J'aime bien comment ces deux-là jouent au chat et à la souris pendant tout le livre, avant une grande révélation sur leur relation à la fin ;). Gideon est encore égal à lui-même (et craquant il faut bien le reconnaître) malgré sa part d'ombre.
Encore une fois, je suis une grande fan de Leslie. Débrouillarde, intelligente et fidèle en amitié, elle est géniale !
Au travers de leurs sauts dans le temps, les deux principaux protagonistes explorent encore quelques belles époques mais, comme pour le premier tome, j'aurai aimé que l'auteur développe un peu plus le côté historique des époques traversées. C'est parfois comme si les costumes étaient les seuls choses qui importaient.
L’écriture reste super facile à lire. J’aime beaucoup les digressions dans le récit. On avance sans encombres au fil des pages.

En bref, j’ai aimé davantage ce tome que le précédent. Il constitue une très bonne mise en abîme du suivant, que je suis impatiente de lire ! Ce sera un 17,5/20 pour moi :) .

Titre : Bleu Saphir
Auteur : Kerstin Gier
Année de parution : 2011 (2015 pour mon édition)
Editions : Milan Macadam
Prix : 14,50 €
Nombre de pages : 355 p.

1 commentaire:

  1. Ah ! Je craque aussi pour Gideon ^^ Une saga que j'aime beaucoup :)

    RépondreSupprimer